dimanche 22 février 2009

La BBC manque de tact sur Le Caire (corrigé)

Une bombe a explosé au Caire aujourd'hui. C'est assez bizarre de voir les images, parce que je vois très bien où a lieu l'explosion. C'est le quartier touristique du Caire, où les Cairotes ne mettent jamais les pieds. C'était une horreur absolue pour moi d'aller là-bas tant ça grouille de touristes, tant on se fait alpaguer toutes les 5 secondes.

Je ne sais pas trop quoi penser de cette explosion, si ce n'est que BBC News manque de tact. Ils n'ont pas trouvé meilleur sponsor de leur vidéo sur l'explosion d'une bombe au Caire qu'un spot publicitaire vantant les beautés de l'Egypte.

Alors, attaque terroriste ou pas? Difficile de dire qui est derrière cet acte. Les médias restent étonnement prudents, ne parlant jamais d'attaque terroriste dans leurs rapports. Plusieurs raisons à cela :
* La bombe qui a explosé et celle qui ne s'est pas déclenchée sont de conception très artisanale. Les explosions ont été de faible intensité, surtout quand on sait la concentration de gens dans cette zone.
* Personne n'a revendiqué le geste.

Mais, une raison plus forte pourrait inciter à ne pas voir cet évènement comme un "acte terroriste" dans la lignée de ceux que l'Egypte a connus ces dernières années. Tout d'abord, Le Caire n'a jamais été touché par les terroristes*. Ensuite, les actions sont d'une ampleur beaucoup plus importante que celle d'aujourd'hui. Enfin, le terrorisme est tout de même largement canalisé en Egypte. Les groupes les plus organisés, comme al-Jihad, n'existent quasiment plus. L'Egypte est certes un véritable vivier pour Al Qaïda - Ayman al-Zawahiri est égyptien -, mais généralement, ils partent pour le djihad global plutôt que de lutter dans leur pays.

Alors qui est derrière ces bombes ? Probablement des extrémistes religieux guidés par l'idéologie d'Al Qaïda. Même si la grande mosquée al-Hussein est à proximité de l'explosion, c'est plus le souk du Khan qui était visé et ses touristes occidentaux plus particulièrement. Pour autant, je ne pense pas que ce soit un mouvement organisé, mais plutôt des éléments isolés qui ont lancé une opération mal préparée avec très peu de moyens et d'expertise.

Une chose est sûre, le gouvernement égyptien va instrumentaliser cet incident pour montrer à quel point l'état d'urgence en place depuis 1981 est essentiel à la sécurité nationale. Il va l'utiliser pour renforcer ses dispositifs de sécurité, pour justifier la violence contre tout mouvement de rébellion.

***ERRATUM***

* En fait, Le Caire a été touché en 2005 par des attentats de portée assez similaire à l'explosion d'hier. Le premier attentat, le 7 avril, s'est déroulé non loin de celui d'hier. Deux Français et un Américain ont péri et 11 personnes ont été blessées. Deux incidents ont également eu lieu le 30 avril, le premier sur le Pont du 6 octobre ne faisant aucune victime à l'exception du responsable de l'explosion, qui a explosé en sautant du pont. Le second a eu lieu à la Citadelle quand deux femmes ont ouvert le feu sur un car de touristes avant de se tuer par balles. Pas de mort non plus.

Les trois attaques ont été revendiquées par deux groupes, les Moudjahidines d'Egypte et les brigades d'Abdullah Azzam, également responsables des attentats à Sharm el-Sheikh en 2005 et à Tabah en 2004. Le second est connu pour son obédience djihadiste. Il tire son nom d'Abdullah Azzam, un Palestinien très influent en Afghanistan dans le combat contre les Soviétiques.

1 commentaire:

Journal a dit…

Je commencerai par relever une petite erreur : "Tout d'abord, Le Caire n'a jamais été touché par les terroristes." C'est faux, puisque le Caire a été touché en 2005 : explosion d'une bombe au Khan également, tuant 2 français et 1 américain.

Par contre, je suis assez d'accord avec toi sur le reste (j'ai appris la nouvelle en revenant de Siwa, les longues heures de trajet m'ont laissé le temps d'y penser) : peu de préparation, fabrication artisanale, etc... ça fait plutôt amateur qui suit aveuglement une doctrine, que groupe organisé comme al Jihad, ou autres. En plus, ceux-là sont toujours officiellement en trève, et je ne vois pas quelle raison les auraient soudain poussés à la rompre.
Touristes visés c'est certain, et on peut se "réjouir" qu'il n'y ait que 4 morts vu le lieu...
Enfin pour l'utilisation qui en sera faite par le régime pour renforcer un peu plus sa "sécurité", c'est malheureusement très probable !! Soit, le projet de lever l'Etat d'Urgence sera jeté aux oubliettes, soit la loi anti-terrorisme devant le remplacer, sera encore plus dûre que ce qu'on annonçait déjà...

Bref, c'est pas la joie...

 

blogger templates | Make Money Online